Comment calculer l’impôt sur les revenus locatifs dans le pays de Vaud ?

Par

Comment calculer l’impôt sur les revenus locatifs dans le pays de Vaud ?

Le Vaud est un pays de l’Europe de l’Ouest qui dispose d’une superficie de 3212 km²; avec une population de 799145 habitants. Tout comme les pays des autres continents en général et de l’Europe en particulier, le gouvernement vaudois a des obligations envers ces citoyens. Ainsi, l’Etat  a besoin de collecter l’impôt sur les revenus locatifs afin de faire face à ces fonctions régaliennes.

L’impôt peut être perçu sur les revenus, sur les sociétés ou sur la consommation. Nous présenterons dans notre article, comment calculer l’impôt sur les revenus locatifs dans le pays de Vaud. Ainsi, nous invitons, vous, qui voudriez avoir des renseignements sur le calcul de l’impôt à Vaud sur les revenus locatifs à Vaud de nous lire attentivement afin d’en avoir satisfaction.

Qu’est-ce que l’impôt sur les revenus locatifs ?

Au sens large, l’impôt sur les revenus locatifs est le montant prélevé par l’administration fiscale sur les revenus de la location d’un bien par  un individu. Au sens strict, il désigne le montant prélevé chez un particulier; sur ses recettes perçues pour la location d’un bien immobilier vide ou meublé.

impôt sur les revenus locatifs

Comment calculer l’impôt sur les revenus locatifs dans le pays de Vaud ?

En effet, le taux d’imposition des revenus locatifs à Vaud dépend de la nature de la location : meublé ou vide. On peut déclarer suivant le régime micro-BIC ou le régime réel, les revenus locatifs des locations meublées. Ici, le régime micro-BIC, aussi appelé régime micro-entreprise s’impose dans le calcul de la fiscalité pour les locations meublées; ou non dont les revenus annuels n’excèdent pas 70000€. En effet, ce régime fiscal permet  une remise forfaitaire de 50% calculé par l’administration fiscale de Vaud.

Par ailleurs, en régime réel, les impôts à Vaud d’une location meublée sont possibles lorsque les revenus annuels perçus de l’activité excèdent 70000€. L’engagement pour le régime réel se fera avant 1er Février de l’année fiscale concernée ; et est valable pendant deux ans. Ainsi, ce type de régime nécessite d’être éveillé sur la déductibilité des charges autorisées par le propriétaire fournisseur.

Par contre, si on signe un droit de bail pour un bien immobilier vide, la fiscalité doit être étudiée de près. Le régime micro-foncier et l’imposition au réel sont les deux régimes applicables aux revenus provenant des locations vides.

En effet, si le revenu annuel ne dépasse pas 15000 euros alors les revenus perçus pour les  locations vides sont assujettis au régime dit micro-foncier. On ne procède à aucune déclaration spécifique. Toutefois, une ristourne de 30% est appliquée par l’administration fiscale. Les fournisseurs des locations vides dont les revenus locatifs annuels sont supérieurs à 15000€ sont aussi assujettis à l’imposition au réel. C’est un régime fiscal non annulable pendant trois ans ; et se révèle très important si la totalité des dépenses engagées pour gérer des biens immobiliers excèdent 30% du prix des locations.

CONCLUSION

Le calcul de l’impôt sur les revenus locatifs dans le pays de Vaud, dépend de plusieurs facteurs. En effet, cela dépend non seulement de la nature de la location mais aussi du régime fiscal choisit.

Vous pouvez lire aussi : Quels sont les avantages des impôts pour l’Etat de Vaud ?

 

À propos de l’auteur

author

Laisser un commentaire